Un Français sur deux pense que c’est le moment d’acheter

23042010

imagesca5d9qjc.jpg

La moitié des Français pense que c’est le bon moment pour acheter, selon l’Indice de confiance immobilier de mars 2010 publié par Logic-Immo et TNS Sofres, alors que 30% restent réfractaires. Le climat économique pèse, et 29% estiment que leur situation financière s’est dégradée depuis six mois, contre 13% qui perçoivent une amélioration. En outre, 62% des personnes interrogées sont plutôt pessimistes, elles pensent que la situation restera identique dans les trois mois à venir, et 25% estiment même qu’elle pourrait empirer. Plus de la moitié estime que les prix des logements vont stagner.Cependant, dans la tranche des futurs acquéreurs voulant acheter dans les deux ans, l’indice de confiance est de 22%, en hausse par rapport à la précédente vague réalisée en novembre dernier, où ils n’étaient que 17%. Les jeunes sont les plus optimistes, puisque les 25-34 ans enregistrent un indice de +9.00




Un bonus vert sur les transactions immobilières à l’étude

23042010

020492896485web.jpg lu dans les echos

Le secrétaire d’Etat au Logement, Benoît Apparu, a annoncé avoir mis à l’étude la création d’un bonus sur les transactions immobilières pour les logements économes en énergie. Le gouvernement a renoncé à un dispositif contraignant.

… le gouvernement a décidé de relancer la réflexion sur la question de la rénovation thermique… Le secrétaire d’Etat au Logement, Benoît Apparu, a affirmé « étudier un bonus sur les transactions immobilières « vertes », pour donner un avantage compétitif aux logements « verts » sur le marché immobilier » et «  récompenser ceux qui s’engagent dans le développement durable ».

Cette semaine, Philippe Pelletier, le responsable du plan Bâtiment Grenelle a annoncé la constitution d’un groupe de travail, coprésidé par un notaire et un agent immobilier, chargé de réfléchir à la question. « Il faut trouver un équilibre afin de permettre de lier rénovation thermique et mutation immobilière », explique ce dernier. Pour lui, l’idée de favoriser la réalisation de travaux lorsque le bien est vide a du sens, et ce d’autant que banquiers et notaires sont présents pour la vente. « Dans le même temps, il ne faut pas imposer des coûts tels que le propriétaire renonce à vendre s’il ne lui reste pas suffisamment de fonds pour acheter un nouveau logement », ajoute-t-il.

… il devrait être décidé que les petites annonces de vente ou de location comportent obligatoirement une mention sur le classement du bien au regard de sa performance énergétique. Un amendement allant dans ce sens a été accepté par la commission développement durable de l’Assemblée nationale sur le texte du Grenelle qui sera discuté à partir du 5 mai. Le ministère de l’Ecologie avait signé un accord avec les professionnels de l’immobilier sur cette question, mais le texte n’a jamais été suivi d’effet.




Retour vers le futur…

23042010

Image de prévisualisation YouTube

Ben mon gars, y a du boulot à rattraper! Imaginez l’avance de zillow sur nos petites échoppes. Imaginez (voir article ci-dessous) que l’etat Français nous ponde un système similaire… Non là c’est du rêve!!! A moins que drimki…

En fait on voit bien que de toutes parts, l’immobilier s’est emballé en nous proposant depuis octobre (noir) 2008 toujours plus d’innovations! Elle a du bon cette crise finalement.




L’etat fait ce que les agents immobiliers auraient du faire depuis 20 ans!

23042010

images1.jpgRetrouvez dans le texte mes commentaires en orange…

Vers le lancement d’un site Internet avec les prix exacts des ventes

Le secrétariat d’Etat au Logement pourrait lancer un portail Internet qui recenserait les dernières statistiques en matière d’immobilier. Concrètement, les consommateurs pourraient avoir accès aux prix au mètre carré des cinquante dernières ventes conclues dans une rue, n’importe où en France. C’est pas le top ça!

Le Conseil national de l’information statistique (CNIS) a remis au secrétariat d’Etat au Logement un rapport pour « avoir une meilleure connaissance du marché » de l’immobilier.

« Il n’y a pas d’outil statistique pour connaître de manière extrêmement fiable les prix des biens », Attention à la contradiction avec ce qui va suivre… a expliqué Benoist Apparu, secrétaire d’Etat au Logement.

Sur les 27 propositions étayées par ce document, le gouvernement en a retenu quatre, dont cette idée de portail Internet qui recenserait les prix au mètre carré des cinquante dernières ventes d’une rue donnée.

Par ailleurs, un indice de fiabilité des prix pourrait être mis en place et devrait ensuite être repris par les différents baromètres, comme celui de la Fédération Nationale de l’Immobilier (FNAIM) c’est là ou le bas blesse quand on connait la fiabilité des chiffres de la FNAIM  ou celui des notaires. Le gouvernement ambitionne de travailler sur la fiabilité des données immobilières. « Le but est surtout d’avoir des résultats plus fins » a confié un conseiller du secrétaire d’Etat au Logement.

Enfin, le secrétariat d’Etat au Logement prévoit d’accompagner les notaires « afin d’améliorer leur outil statistique et la diffusion de leurs chiffres », souligne Benoist Apparu.

L’idée est ancienne comme le monde mais si l’etat s’y met, ça devient révolutionnaire! Une sorte de cadastre en ligne avec l’ historique des prix de vente; ce sont les drimki et zillow qui vont faire la tête…

Source: LaRep.com, le  28/03/2010

http://www.larep.com/une-16446.html







Le Financier |
NORMES IAS et IFRS |
ACF marchés |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | cbatamo
| banquecio
| PARQUET, WOOD FLOORING